GRISEY & MONFOURNY LEE résidents d’été 2015

A l’occasion de leur résidence au LEE à l’été 2015, Sébastien Grisey et Renaud Monfourny offrent deux regards sur l’art du portrait. L’un a saisi les personnes, nues, dans l’intimité de notre lieu, l’autre leur a tiré le portrait, habillées, dans la rue St Eucaire. Intimité du corps et intimité du regard se confrontent au travers d’une douzaine de diptyques argentiques noir & blanc.

EXPO_HD1 copie

Renaud Monfourny
Membre fondateur et photographe de la revue «Les Inrockuptibles», il a participé à l’identité visuelle de celle-ci avec ses portraits en noir et blanc.
Depuis plus de 25 ans, il capture la scène artistique, tant connue qu’indépendante, en photographiant ses figures les plus emblématiques : Jean-Luc Godard, Björk, Serge Gainsbourg, Kurt Cobain, Marguerite Duras,etc. Il est plus simple de lui demander qui il n’a pas pris en photo !
Exposé à Buenos Aires, Tokyo, Bruxelles, New York, Berlin, Lausanne, El Salvador, Thessalonique, Madrid et chez Colette à Paris son oeuvre est reconnue de par le monde. Il poursuit en parallèle des séries personnelles dont un travail autour du nu.
http://www.renaudmonfourny.com/

 

Sébastien Grisey
C’est dans le labo du club photo de son lycée et dans les pages du magazine « Les Inrockuptibles » que Sébastien attrape le virus de la photo au début des années 90. Puis, plus rien pendant presque quinze ans. En 2003, un voyage au Japon va réveiller la passion, puis à New York : à travers l’architecture et les errances urbaines d’abord, puis, progressivement, il se rapproche de l’humain avec une prédilection pour le portrait noir & blanc, en revenant à la pellicule argentique.
http://www.sebastiengrisey.com/

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *