Exposition « Allotropiques » les 15/16 et 17 mars 2019

ALLOTROPIQUES

 

Nous avons le plaisir d’accueillir ALLOTROPIQUES ! L’allotropie c’est la propriété que certains corps ont a changer de formes ou d’état… LE LEE est élastique et à mémoire de forme il ne pouvait se passer d’un collectif doté de ce pouvoir…

Exposition – vendredi 15 mars > dimanche 17 mars / 14h30 – 18h30

Vernissage – vendredi 15 mars / 18h30

Soirée sonore – samedi 16 mars / 20h à 22h / avec Jordane Saunal (live) et Nahida Bessadi (lecture performée)

50515071_2114553115271552_2201680521753264128_n

Exposition collective sur une proposition de Baptiste Remy avec Julie Ibrahim, Célia Muller, Ivda Montanavelli, Loïne Desenclos, et Carolina Fonseca.

Au coeur de la minéralogie, «l’allotropie» définit la possibilité d’un corps à exister sous plusieurs états moléculaires.

Des états multiples comme champ de recherche plastique, avec en matière autant de formes paradoxales, de transmutations éphémères, de dialogues croisés, de phénomènes variables, et d’échos relationnels …

Exposition Florian Rudzinski / LEE résidents été 2018 / vernissage le 14 sept 2018 au LEE

florian rudzinski flyers_Page_1

 

Zones errantes

Peintures (béton-asphalte) & Collages

Tableaux attaqués au béton et à l’asphalte, des tronçons de routes détériorées érotisent une signalisation du corps féminin.

Collages de lambeaux de tapisserie sur ciment et plâtre, des fragments de murs recomposent les vestiges d’âmes perdues.

Zones érogènes oubliées où serpentent caresse et griffure, désir et destruction.

Détruire pour réparer, sentir la force vitale sous la poussière du désastre et de la disparition.

découvrir le travail de notre résident

exposition FEMMES

FEMMES
Exposition visible les 15/16 et 17 juin 2018
Vernissage le vendredi 15 juin 2018 à 18H30, performance de Snoeg Snoedal et Romain Laurent.

Cette exposition est un travail en collaboration avec Inform’elles lieu d’accueil départemental pour femmes victimes de violences conjugales créé en 2008 l’occasion pour nous de fêter avec eux leur 10 ans.
La femme en tant qu’être humain qui choisit d’assumer sa féminité comme elle l’entend, qui a le droit de disposer d’elle-même, de son apparence, de son corps, de sa féminité, de sa sexualité, d’être féminine ou non, non pas pour obtenir quelque chose, mais parce cela fait partie de son identité.
Nous avons souhaité  mettre au cœur de ce projet la femme en tant qu’individu qui choisit librement d’être celle qu’elle souhaite, sans être pré-jugée, jugée, agressée, violentée, interpellée, sans culpabilité, sans avoir à se justifier.
Dans un contexte où la parole de la femme se libère, ces regards croisés permettraient des échanges sur la place de la femme dans la société actuelle, l’égalité et l’équité homme/femme et aux artistes d’affirmer leur engagement artistique et politique sur cette question.
De plus les artistes ont souhaité s’engager encore plus en offrant une œuvre à Inform’elles ou en reversant l’argent des ventes faites durant cette exposition ; vous pouvez vous aussi vous engager auprès de Inform’elles en acquérant une œuvre de cette exposition.

Ce diaporama nécessite JavaScript.